Patina Lucretiana

Rédigé par Clément Stahl - - aucun commentaire
Nous sommes de retour pour cuisiner sous un nouveau jour. Aujourd'hui deux recettes romaines: une très simple pour cuisiner des carottes ainsi qu'un plat plus élaboré attribué aux Lucretius. Ces recettes se trouvent dans le livre III, chapitre XXI, recette 122 et livre IV, chapitre II, recette 152. Pour les utilisateurs d'internet ici et ici .

Contexte général

Notre plat se nomme Patina Lucretiana, plat lucrecien. Il peut être tentant d'attribuer ce plat à Lucrèce (aka Titus Lucretius Carus, contemporain de Ciceron et d'Asterix, premier siècle avant Jesus-Christ). Marcus Gavius Apicius vivait aussi autour de ces dates (chevauchant l'an zéro) mais les recettes romaines dans son livre De re coquinaria n'ont été compilées qu'au quatrième siècle. On peut noter que Lucrèce a écrit qu'un seul livre : De rerum natura, chacun sa spécialité. Ainsi rien n'indique Apicius attribue le plat au poète/philosophe Titus Lucretius Carus, la famille Lucretius était nombreuse et cela aurait pu être à n'importe lequel de ses membres, plus ou moins connu. Lucrèce est associé dans le monde moderne à l'épicurisme, ce qui colle avec le plaisir de faire bonne chère. Lucrèce a aussi des affinités pour l'astrophysique comme on peut le voir dans son livre (eg. V, v. 752-771), il y a beaucoup de choses à apprendre ici bien sûr.

Pour revenir à la recette, notre idée est de continuer d'utiliser les canons de la cuisine romaine : le miel et le vin avec de nouveaux ingrédients. Cette fois-ci, ce sera avec des oignons blancs que nous avons trouvé au Mercado Cardonal de Valparaiso, qui est construit, en passant, par un disciple de Gustave Eiffel. La photo du marché n'est pas de moi. Notre recette d'aujourd'hui ressemble beaucoup à notre Patina ex piscibus quibuslibet où nous avons cette fois remplacé le poisson par des oignons. Nous avons complété la recette lucrecienne avec des carottes à la romaine comme accompagnement : simplement grillées avec du vin.

Traduction anglaise des recettes :

Pour le plat de lucrecien :
Clean young onions, rejecting the green tops, and place them in a saucepan with a little broth, some oil and water, and, to be cooked with the onions place salt pork in the midst of the scallions. When nearly done, add a spoon of honey, a little vinegar and reduced must, taste it, if insipid add more brine (broth). If too salty, add more honey, and sprinkle with savory.
Pour les carottes :
Carrots or parsnips are fried and served with a wine sauce.

Nos ingrédients

-1 botte d'oignons blancs
-180 g de bacon fumé
-2 cuillères à soupe de miel
-4 cuillères à soupe de vinaigre balsamique
-de l'origan
-1 kg de carottes
-du vin blanc

Commentaires

De nouveau, nous avons adapté l'épice : la sarriette a été remplacée par de l'origan. Notons que la sariette est une des herbes qui entre dans la composition des herbes de Provence. Il est bien sûr difficile de se procurer des herbes de Provence au Chili, la douane chilienne étant assez tatillonne, surtout avec les personnes qui ne parlent pas espagnol.

Préparation

Les carottes ont été faites très simplement en les éminçant puis en faisant doucement griller jusqu'à quasi cuisson (tester avec un couteau ou en goûtant) puis en rajoutant le vin blanc et en laissant 5 minutes de plus.

1) Faire griller le bacon dans une poêle bien chaude, laisser de côté.
2) Faire ensuite dorer les oignons.
3) Rajouter le bacon.
4) Quand la préparation est bien colorée, rajouter le miel, puis le vinaigre balsamique.
5) Saupoudrer d'origan.
6) Servir et déguster !

Auto-critique :

Contrairement aux recommandations d'Apicius, nous n'avons pas eu à rajuster notre plat pour qu'il ne soit pas insipide. Et à ce sujet, une fois n'est pas coutume, je vais clore cette recette avec une video qui peut-être consultée ici .
Classé dans : cuisine - Mots clés : aucun

Poisson romain au bacon et au miel

Rédigé par Clément Stahl - - aucun commentaire
Il nous vient d'un autre continent. Il a traversé l’océan pour venir nous voir. Il a gravi des volcans actifs. Aujourd'hui nous avions un invité de marque. Pour être précis, nous étions invité chez lui qui est lui-même invité chez mon ami Krishna. Bon... Nous avons honoré, bien sûr, notre hôte...d'une recette romaine. Nous avons cuisiné deux poissons communs au Chili : le tilapia et la reineta à la mode romaine. Nous suivrons la recette d'Apicius dont une version peut-être trouvée dans le livre V, chapitre II, recette 150 ou ici pour les utilisateurs d'internet. Notre recette répond au doux nom de Patina ex piscibus quibuslibet, et bien sûr est revue à notre sauce, comme nous allons vous le décrire ci-dessous.

Contexte général

Le thème d'aujourd'hui est de tenter de cuisiner des poissons avec du bacon et du miel. Comme beaucoup l'attendaient, c'est le grand retour du miel dans nos petits plats. Le tilapia est un poisson d'eau douce et la légende raconte que Jesus-Christ (JC) aurait démultiplié des tilapias lors de sa multiplication des pains et des poissons. L'apôtre Pierre lors de l'époque de sa vie où il était pêcheur, vivait aussi de la pêche de tilapia. Pour la reineta, parfois appellée poisson hache, c'est un poisson endémique du Chili. Un peu comme le thon ou l'espadon, sa chaire est similaire à de la viande, mais pas de façon aussi prononcée que le thon ou l'espadon. Elle a commencé à être exploitée commercialement au Chili dans les années 90 et est la plupart du temps pêchée par des petits pêcheurs, du fait de ses cycles irréguliers de migration. La reineta est présente dans la majorité des restaurants de Valparaiso. Elle est parfois comparé au colin (wikipedia), au merlu (wikipedia) ou au maigre (Sarah).

Traduction anglaise de la recette :

Another fish dish is thus made: fry any kind of cured fish, carefully treated, soaked and cleaned; place in a pan, cover with sufficient oil, lay strips of cooked salt pork or bacon (petits salés) over the center, keep it hot, when real hot, add a dash of honey wine to the gravy and stir it up

Les ingrédients

-3 filets de poisson (tilapia et reineta)
-200 g de bacon fumé
- du poivre
- du vin blanc
- du miel

Préparation

1) Faire griller le bacon dans une poêle bien chaude, laisser de côté.
2) Faire ensuite dorer le poisson dans la poêle.
3) Rajouter le bacon.
4) Quand le bacon et le poisson sont bien colorées, badigeonner les filets de miel et un peu plus tard, mouiller avec le vin blanc.
5) Servir et déguster !

Auto-critique :

Notre invité a validé donc il n'y a pas grand chose qui doit être amélioré. La combinaison vin-miel-bacon évidemment se marie bien avec les poissons. A refaire, sans tarder !
Classé dans : cuisine - Mots clés : aucun
Fil Rss des articles